mardi 22 février 2011

Un cailloutologue à la Médiathèque


A la Médiathèque, le long de la voie romaine, se trouvent quelques vitrines de "cailloux". Il s'agit d'une infime partie de la collection de M. Piel Desruisseaux, passionné d'archéologie, habitant de Marolles, ancien chirurgien à l'hôpital de Lisieux .

Vendredi dernier, Nicolas Le Maux, étudiant en archéologie à Paris, atteint de "cailloutologie aigüe", est venu étudier les haches polies en roche verte (dolérite de Bretagne) trouvées à Marolles par M. Piel-Desruisseaux et exposées dans la vitrine "L'installation des homo sapiens en Normandie" .

Nicolas Le Maux fait une thèse de doctorat sur le néolithique (la fin de la préhistoire) dans le Bassin Parisien. "L'âge polynéolithique du Bassin Parisien -5500 -2200 ans av. JC- Typologie, production, circulation des matière première, chronologie."
Il étudie l'industrie lithique tout particulièrement les pierres polies, leurs provenances, les outils qui ont circulé au néolithique via les échanges entre communautés. Il croise l'étude minéralogique et géologique avec l'archéologie.

3 commentaires:

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
yespromdresses a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
claireluo a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.