mercredi 13 juillet 2016

Juin, en attendant le soleil

Photo : Music is everywhere de Darthko / Deviantart



Dom Flemons - Album Prospect hill -"Po' black sheep" // M. Ward - Album More rain -"Confession" // Charlie Puth - Album Nine track mind - "Suffer" // Lukas Graham - Album Lukas Graham - "7 years old" // Radio Elvis - Album Les conquêtes - "Les moissons" // Baptiste W. Hamon - Album l'insouciance -Joséphine" // Hippocampe Fou feat Gaël Faye - Album Céleste - "Presque rien" // Alice on the roof - Album Higher - "Let me down" // Jill Scott - Album The light of the sun - "Hear my call"





Bonne écoute à tous !  Nos CD sont disponibles dans les bacs de la médiathèque.

mardi 21 juin 2016

2ème observatoire de lecture d'albums à Lisieux



Le deuxième observatoire de lectures d’albums a eu lieu à la Médiathèque le vendredi 17 juin avec Gilles Moreau. 

Nous avons partagé nos expériences et échangé. 

Thérèse a lu « Un vilain petit canard » dont le texte est en fin d’ouvrage. Elle narre le conte à sa petite fille, puis découvre le récit à la fin du livre et souhaite le lire, mais l’enfant lui répond : «  Inutile, j’ai compris ! »

Les livres sans textes sont évoqués.   « L’album d’Adèle » de Claude Ponti. Il n’a pas pris une ride en 25 ans. Il fonctionne  à la manière d’un imagier dans un premier temps, puis tout s’anime. « Le petit de la poule » de Margaret Hartelin. L’histoire est claire. Ce livre a 39 ans.
Pour aborder les livres sans textes, écoutez les réflexions des enfants, mettez votre égo de côté.
Essayez les indémodables : « Les aventures de la petite bulle rouge » de Lela Mari - «  L’œuf et la poule » de Lela Mari et Enzo Mari –«  Coucou me voilà » de Mitsumasa  Anno de 1987, un livre simple, un jeu de coucou pour les petits. 
« C’est un peu triste pour les enfants, ces pages toutes noires » Mais « Bébé chouette » de Martin Waddel et Patrick Benson fait l’unanimité. 

Janine s’essaie à la littérature pour les petits. Etre lectrice, c’est nourrir les oreilles.  «  La tirade du nez » de Dedieu  est à nouveau reprise. 

Mélanie la libraire nous fait une présentation de nouveautés :
« Course épique » de Marie Dorléans chez Sarbacane
« Toto veut la pomme » de Mathieu Lavoie éditeur Helium
« La coccinelle » de Bernadette Gervais chez Albin Michel

« Bonsoir lune » est lu par Marie, un livre édité pour la première fois en 1947, pour endormir les petits, à lire à l’oreille. 

Laure a apporté « Bou et les trois ours » de Elsa Valentin et Ilya Green. Après lecture Brigitte et Suzy n’en croient pas leurs oreilles. Qu’est-ce que c’est que ce livre ? -Mais, un livre pour jouer… A essayer d’urgence, pour se déverrouiller les zygomatiques. Si les enfants n’ont pas déjà entendu le conte Boucle d’or, ça n’a pas d’importance. 


Prisca avait apporté « Pipeau » d’Olivier Douzou qui lui fait bien du souci car ce livre parle de pipe et aujourd’hui les enfants ne connaissent plus cet objet. A essayer pour croiser d’autres expériences.
Gilles en profite pour lire « Jojo la mache » du même auteur et invite l’assemblée à aller découvrir le travail d’Olivier Douzou. 

« Doit-on questionner les enfants suite à une  histoire ? » L’assemblée convient que non. Si les enfants s’expriment, on reçoit, mais on ne sollicite pas la parole. 
Lire à 4 ou 5 enfants  avec Lire et Faire Lire ou avec 30 lors d’un accueil de classe ne permet pas les mêmes échanges avec les enfants. 
Si l’enfant au cours d’une lecture glisse : « La dame d’à côté, elle est morte ». On reçoit, on continue la lecture, on évite d’entamer une discussion sur le sujet. 

Pour finir la matinée, des auteurs« classiques » sont présentés : Tomi Ungerer- Grégoire  Solotareff- Nadja – Olga Lecaye- Claude Boujon- Philippe Corentin- Alain Le Saux- Anthony Browne
Et si vous n’avez pas pu noter toutes les références des livres qui étaient exposés, un petit rappel ci-dessous vous sera utile lors de votre prochaine visite à la médiathèque. 
ALBUMS :
Bibi / Elzbieta
Un livre / Hervé Tullet
Rouge / Jan De Kinder
Sous le parapluie / Catherine Buquet
Toc toc toc / Anne Herbauts
Chute libre / David Wiesner
Le livre qui rend heureux / illustrations de Marije Tolman ; texte Ronald Tolman
Je vais me sauver! / Margaret Wise Brown
Le Crapaud perché / Claude Boujon
La tempête / Florence Seyvos
Verdurette et compagnie / Claude Boujon
Ephémère / Frédéric Marais
Maman m'a dit que son amie Yvette était vraiment chouette / Alain Le Saux
Mademoiselle Sauve-qui-peut / Philippe Corentin
Marcel la mauviette / Anthony Browne
Un gorille : Un livre à compter / Anthony Browne
Marcel le rêveur / Anthony Browne
Frédéric et compagnie / Leo Lionni
Hulul et compagnie : trente contes illustrés / Arnold Lobel
Chien bleu / Nadja
Didi Bonbon / Olga Lecaye
Loulou / Solotareff
Les trois brigands / Tomi Ungerer
Le doudou de maman / Denis Lévy-Soussan
Bonsoir lune / Margaret Wise-Brown
Dessus dessous / Delphine Cuveele


LIVRES-JEUX :
Les 99 animaux du professeur Peperino / Katrin Wiehle
Imagine / Aaron Becker
La famille Oukilé : escapade en Europe / Béatrice Veillon
Trésors des pirates / Walter Wick
Ou est Charlie ? Le voyage fantastique / Martin Handford

ALBUMS SANS TEXTE (collection, Histoire sans paroles, ed. Autrement jeunesse).
La course au renard / ill. Géraldine Alibeu
Monsieur Vadelavant / Philippe Roux
La grosse graine / Arthur Geisert
Le jour des rois / Pierre-Olivier Leclercq
L'étoile tombée du ciel / Raphael Hadid
Le monde englouti / David Wiesner

samedi 11 juin 2016

L’Histoire "made in Youtube"



Vous avez aimé l’Histoire à l’école, vous allez l’adorer sur Youtube !
Vous n’avez pas aimé l’Histoire à l’école, vous allez l’adorer quand même !
Aujourd’hui, de jeunes internautes renouvellent la façon de raconter le passé : de la vidéo, une pointe d’humour et des sujets décalés.
Après avoir visionné nuit et jour des émissions web, Laurent et Geoffrey, vous livrent leur verdict : ces 4 Youtubeurs, inventifs, drôles et barbus, sont excellents.


Nota Bene ou l’Histoire pour tous

« Nota Bene » est le nom d’une émission d’Histoire dont les vidéos sont disponibles sur Youtube.
Derrière ces épisodes de 15 à 20 minutes, un jeune homme barbu (il est très fier de sa longue barbe) écrit, réalise et monte ses vidéos lui-même.
Depuis septembre 2014, date des premiers épisodes, Ben (c’est son surnom), a mis en ligne environ 90 vidéos, au rythme d’une à trois par mois.
Sous la thématique « large » qu’est l’Histoire, ce youtubeur aborde des sujets extrêmement variés comme la présence des Vikings au Canada en passant par les sièges de Paris, mais il prend aussi le temps de répondre à des questions d’internautes comme « Un bâtard peut-il accéder au trône ? » (Game of thrones oblige).
Curieux, très documenté et pédagogue, Benjamin fait de son « Nota Bene », la première émission généraliste d’Histoire en termes de nombre d’abonnés, 337 887 à l’heure où j’écris ces quelques lignes. C’est mérité, donc n’hésitez pas à y jeter un petit coup d’œil !



Pour la petite histoire : une émission qui attise ta curiosité en moins de 4 minutes !

« Pour la petite histoire » est aussi une émission abordant des sujets historiques, mais avec des formats beaucoup plus courts, environ 4 minutes l’épisode.
En 70 vidéos, l’émission a eu le temps d’aborder de nombreuses thématiques en mettant en scène des petits personnages empruntant au monde de la bande dessinée. Cela rend le propos clair et imagé.
Avec une diction limpide et un montage aux petits oignons, « Pour la petite histoire » est idéale pour connaître (en surface) un sujet en très peu de temps.
Précision qui a son intérêt, la chaine est aussi accompagnée d’un site internet « La Boîte aux Curiosités », il met à disposition, entre autres, les sources pour chaque thématique abordée dans les vidéos.
Pour tous ceux qui ont 4 minutes devant eux, vous savez ce qu’il reste à faire.



 

On va faire cours : l’histoire à travers le cinéma 

Interprétant un professeur d’université, Fabien Campaner se désespère des clichés historiques qui encombrent la mémoire de ses étudiants. La faute au cinéma qui donne souvent une image caricaturale et surtout erronée de personnages comme les mousquetaires, les samouraïs, les archéologues… A l’aide de son tableau vert (mais magique) et d’extraits de films, le prof remet de l’ordre dans la tête de ses étudiants et du même coup des Internautes.
Comme dans le cochon, tout est bon dans cette émission : le montage, l’écriture, l’humour, le jeu de comédien, le niveau scientifique. Fabien Campaner est-il un surdoué ?




Confessions d’histoire : des personnages historiques dans une émission de télé-réalité 


Et si des personnages historiques étaient ressuscités et  invités dans un confessionnal pour raconter leur vision d’un événement ? Le Youtuber Ugo Bimar a réalisé ce rêve en utilisant des comédiens. Face caméra, Vercingétorix et César reviennent ainsi sur la guerre des Gaules ; Aliénor d’Aquitaine, Louis VII et l’empereur byzantin se souviennent de la IIe Croisade… Dans l’intimité du confessionnal, les personnages se lâchent et on en rit.