samedi 31 octobre 2009

Toussaint

Petites pensées pour quelques célébrités à l'heure de leur départ...(extraites du Petit dico insolite de la Mort de Henri Pigaillem, ed. City, cote 128.5 PIG)


Tradition
Georges Clémenceau, mort d'une crise d'urémie en 1929, fut, selon son voeu, enterré debout, comme son père.

Il en impose !
Guillaume le Conquérant
a malheureusement hérité d'un cercueil trop étroit et il fallut alors forcer le corps pour le faire entrer dans la bière, quelques heures plus tard, le cercueil explosa en pleine messe funéraire sous la pression du cadavre.


Belle amitié
C'est Victor Hugo qui fit l'oraison funèbre de son ami Honoré de Balzac. Ce jour-là, il pleuvait fort et, dit-on, Hugo, après avoir glissé sur le bord de la fosse, se retrouva tout bonnement assis sur le cercueil de Balzac.

Attendrissant
On raconte enfin que pendant l'embaumement du corps de la reine d'Ecosse Marie Stuart, décapitée en 1587, un chien sortit de sous sa robe. C'était le sien. Il avait suivi sa maîtresse jusqu'au lieu du supplice.

Qui va à la chasse...
Au cimetière Montmartre, pour pouvoir inhumer François Truffaut, il fallut, faute de place, chercher, afin de les exhumer, les ossements d'un "pensionnaire" dont la tombe en mauvais n'était plus guère visitée. C'est ainsi que le conservateur, apparemment un peu fatigué, fit jeter à la fosse commune les restes du célèbre peintre Fragonard.


"La mort n'est, en définitive, que le résultat d'un défaut d'éducation puisqu'elle est la conséquence d'un manque de savoir vivre"
Pierre Dac

Aucun commentaire: