jeudi 10 juillet 2008

Un rire, une larme

La bibliothécaire serait tatillonne, élitiste, bleu marine et blanc, monomaniaque et limite fétichiste. Soit.

C’est oublier qu’elle peut (aussi) être masochiste. Explications.

Hier, je suis aller à l’espace Musique et Cinéma avec ma « petite liste perso de CD à emprunter ». A la recherche de ces trésors musicaux, je tombe nez-à-nez avec les 2 albums de Loïc Lantoine. Un sourire intérieur m’étreint : j’adore Loïc Lantoine.

LOÏC LANTOINE ? Celui qui fait de la chanson-pas-chantée, qui vous tire, alternativement un rire ou une larme. Un cousin d’Arno* qui aurait eu Ferré* pour grand-père et Raoul de Godewarsvelde* en berceuse.

Quel rapport avec la bibliothécaire masochiste ?.

C’est simple. Non seulement, la bibliothécaire a toujours un plaisir infime à tomber par hasard sur un des ses disques ou livres préférés mais ce n’est pas moins plaisant de voir ces documents… abîmés : c’est la plus belle preuve que ces œuvres circulent, passent de main en main, s’échangent.

Alors, si vous ne connaissez pas déjà Loïc Lantoine (et Arno et Férré)… l’espace Musique et Cinéma regorge de mille et une pépites.

Quand à Raoul de Godewarsvelde, célèbre chansonnier du Nord de la France, vous le découvrirez en regardant Quand la mer monte (film de Gilles Porte et Yolande Moreau) dont le titre et la B.O sont un bel hommage à son œuvre.

Ah…, Quand la mer monte… un autre petit bijou de l’espace Musique…

1 commentaire:

Sophie a dit…

Ah la la ! Quand la mer monte ! un chef d'oeuvre que l'on vient de mettre nous aussi dans une playlist (avec Arno d'ailleurs!) sur le thème de la mer...