jeudi 27 juin 2019

Observatoire de lecture d'albums du 11 juin à Mézidon

Un abonné de la bibliothèque de Mézidon journaliste au Pays d'Auge accueillait au côté d'Hélène la bibliothécaire, les lectrices de Lisieux  à cette observatoire  cf l'article paru dans le Pays d'Auge du vendredi 21 juin.
Ouest France a couvert aussi l'évènement mais une erreur s'est glissée et ce ne sont pas les albums qui donnent le goût de la lecture aux petits mais les BD cf 14 juin

Pas de consigne particulière pour cet observatoire de juin.

Renée nous parle d'un album qu'elle utilise avec ses petits-enfants
"J'attends Mamy" de  Cécile Vangout et Séverine Vidal Edition Alice
Mamy est partie, elle va revenir, c'est sûr: elle me l'a dit … Un livre sur la mort.
Renée n'a pas hésité à déchirer des pages et à refaire quelques bulles à sa façon- "On a nos propres limites" dit-elle.

La conversation glisse sur les livres "ordonnance". Les livres sur l'hôpital, le ramadan, internet et autres problématiques. 
Doit-on trouver le livre qui traite du sujet souhaité? 
Dormir dans un lieu extérieur à sa maison, dans un camping ne traite-t-il des questionnements du petit qui va devoir faire un séjour à l'hôpital? 

Nous proposons de traiter des livres "sécurité sociale" - des livres de commande- des livres sur ordonnance lors du prochain observatoire. 

Renée raconte une histoire d'un chêne en ville qui retourne à la campagne. Elles demandent aux enfants, comment organiser ce voyage. Les enfants utilisent Internet, le GPS pour aider l'arbre. Un débat s'ouvre. Le rêve est tout de même bien présent dans les propositions des enfants. 

Dominique a craqué avec 
"Pas sage?" Alexandre Sanders Ecole des Loisirs. Les enfants s'identifient, ils disent à Dominique "Et les enfants sages? " La structure est répétitive, ça fonctionne. C'est une invitation à participer. La chute est excellente et les petits (4-5 ans) ont vraiment peur du loup. 




Les lectrices ont toutes rencontrées Elmer. Il a été lu - décliné- travaillé en classe etc... Il en a vu de toutes les couleurs. Ghislaine a apporté "Chevalier Ned et les braillards" de David Mc Kee, l'auteur d'Elmer et de Brett son fils chez Kaléidoscope. L'histoire est savoureuse, un chevalier, épée de bois au côté, va dans la forêt profonde débarrasser le royaume des braillards- Un conte bouffon mode british. A servir aux enfants avec espièglerie. 









"Histoire courte d'une goutte d'eau" Béatrice Alemagna Autrement Jeunesse
Un circuit de l'eau poétique qui aborde la mort, la vie en société "L'union fait la force". Un livre grand format- magique- et poétique. Conseil de bibliothécaire: lire aussi "Mon histoire courte de goutte d'eau" de la même auteure.  



Un autre livre présenté de Béatrice Alemagna "Le fabuleux désastre d'Harold Snipperpott"  Ed. Albin Michel. Un anniversaire dans une famille avec le moral en berne. Ponzio l'homme qui résout tout les problèmes équipé de son téléphone portable, sa boites à outils et à clés, sa coiffure afro. L'appartement sera dévasté par toute une ménagerie. Des humains qui apprennent grâce aux animaux à se faire des cadeaux délicieux en baisers et câlins. 


Annie nous a apporté son trésor du mois "Pablo" de Rascal Ecole des Loisirs. Pastel Un œuf avec un œil ? Pablo doit quitter sa coquille. Il va y percer des trous:  un œil, une patte puis deux...et petit à petit sa peur va disparaitre et il va être prêt à aller découvrir le monde. 
Rascal un auteur issu de l'école buissonnière, à lire et relire. Son œuvre est multiple, il aborde les grands questionnements de l'enfant avec finesse.  




Renée évoque une émission de Denis Cheissoux sur la littérature jeunesse qu'elle écoute régulièrement "L'as-tu lu mon p'tit loup" sur France Inter. A écouter en podcast. 


"Ronds ronds" de Betty Bone Editions Courtes et Longues conseillée par les bibliothécaires. C'est un exercice de style autour du rond. L'auteure dédie ce livre à sa fille de 18 ans et pour cette première approche la lecture de la dédicace du début va perturber la compréhension. Nous sommes critiques, mais ce livre mérite d'autres explorations et petit à petit peut-être le trouverons-nous délicieux. 


Gilles a apporté "Au pays de Titus" Claudine Galea illustration Goele Dewanckel Editions Rouergue



Titus rêve et prend son temps "Votre temps n'est pas le mien" L'éloge de la langueur. Un livre présent dans les CMP, à lire en lecture individuelle, en complicité avec l'enfant, un partage d'intimité. Mais aussi un livre à conseiller aux parents. Un très grand format qui sert le propos.

















Hélène présente "Il ne faut vraiment pas habiller les animaux" de Judi Barret et Ron Barret Ecole des Loisirs  Il y avait eu dans les années 1970 "Il ne faut pas habiller les animaux" de l'irrévérencieux Ron Barrett qui en avait marre de voir Donald le canard en costume marin! En 2019, rien à changer il ne faut toujours pas habiller les animaux.






 Autre livre d'Hélène "Plic Ploc Banquise" de Claire Garralon Editions Memo
Un livre pour les petits qui parlent d'écologie: la banquise fond qu'on se le dise. Mais les hommes sauveront le monde tout au moins la fin de l'album le suggère. 

Claire Garralon aime aborder pour les tout petits des problématiques d'aujourd'hui. Avec "Poule bleue" la lecture peut se partager avec le parent, peut-être sera-t-il en résistance?  Le pré est dangereux et le petit poussin a du mal à s'émanciper d'une maman poule au deux sens du terme.  


Une merveille de livre- jeu et une autre façon d'ouvrir le regard des enfants vers le monde des arts. Pour cette matinée "Merveilleuse Nature" de Nathalie Béreau et Michaël Cailloux. Editions Thierry Magnier, est présenté. Pour se régaler les yeux il y a aussi "Merveilleuses couleurs" des mêmes auteurs. 

"Dans les yeux" de Philippe Jalbert Gautier Langureau. Philippe Jalbert ne nous a pas habitué à ce genre de livre quoique le loup est bien présent dans son œuvre, voir "Si le loup n'y était pas" . "Dans les yeux" est dédicacé à Louise qui n'a pas peur du loup. Une page de gauche qui appartient au loup et une page de droite typographie en rouge comme le petit chaperon. Une forêt habitée, un temps d'avant avec des bucherons qui coupent les arbres à la hache, un loup qui voit rouge et une fin pour avertir la petite Louise sur les loups qui ne sont pas toujours très gentils. Nous avons décliné toutes les fins du Petit Chaperon Rouge. Poule Bleue n'a peut-être pas tout à fait tord. Attention aux molossoïdes classés 1 sans muselière dans les rues. Les conteuses aiment, à lire en individuel plutôt qu'en collectif, et aller chercher une suite dans les autres versions du conte et dans les pages précédentes de l'album. 








Hélène nous propose un autre conte "Les trois petits cochons " de Sonia Chaine et Adrien Pichelin Flammarion Une histoire à lire grâce au résumé du marque page ou une histoire à inventer avec les enfants, avec parfois 6 petits cochons sur une double page. La couleur violette du loup nous interroge, mais ensemble en réfléchissant bien, nous trouvons la solution.  
La conversation glisse sur la problématique des double-pages où l'enfant qui n'a pas encore les clés de lecture, voit deux personnages de lapin un sur la page de gauche, un sur la page de droite.  A nous de cacher une page, sinon ça peut troubler la compréhension de l'histoire. 
"Voyelles" Elisabeth Brami Janick Coat Seuil jeunesse
Un bel hommage aux voyelles par deux auteures très appréciées des enfants. 


Attention pour le prochain observatoire, le 12 novembre, l'horaire change, ce sera 14h30 sur temps d'ouverture dans l'Espace Jeunesse de la Médiathèque de Lisieux.
Le thème sera: les livres ordonnance. En attendant bon été! 











Aucun commentaire: