vendredi 13 novembre 2015

Rose Harel au coeur de la dictée de Lisieux








- Samedi 7 novembre au matin, auditorium de la Médiathèque -

Vous êtes venus à trente-neuf personnes, hommes et femmes de tout âge, pour plancher c'est-à-dire souffrir en silence ou en soupirs sur le texte de la dictée. 
Bravo, elle était difficile, même si en première lecture, les mots coulaient doucement pour raconter la double vie de Rose Harel, Eugénie de son premier prénom.

À ceux qui sont tentés de l'écouter, on propose une version audio, avec diction alentie et ponctuation, comme si vous y étiez.


Pour ceux qui sont tentés de lire le texte.












Aucun commentaire: